Unir les Associations pour développer les solidarités en Bourgogne Franche-Comté
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
Concertation autour du RUA : le Collectif ALERTE et plusieurs organisations se positionnent dans une tribune dans Le Monde
Prise de position du 06/06/2019

Dans une tribune publiée dans Le Monde le 3 juin dernier, les membres du Collectif ALERTE et plusieurs organisations du monde de la solidarité, ont fait valoir leurs positions à l’occasion de l’ouverture de la concertation gouvernementale autour du Revenu Universel d’Activité (RUA).

Selon les signataires de ce texte, le revenu minimum doit garantir à toute personne majeure les « moyens convenables d’existence » inscrits dans la Constitution. Trois points paraissent alors essentiels. Tout d’abord, l’allocation doit être suffisante. « Nous proposons une règle simple pour en fixer le montant : personne en France ne devrait vivre avec moins de 50 % du revenu médian (soit 855 € pour une personne seule). »

Deuxième point : la simplification des prestations sociales est un objectif louable, surtout si elle permet de simplifier les procédures et d’automatiser l’accès aux droits sociaux. Mais elle ne doit pas devenir un totem.

Enfin, le revenu minimum garanti doit rester un droit. « Ne nous trompons pas : la quasi-totalité des personnes en situation de pauvreté veulent retrouver un emploi et une place dans la société. Elles ont besoin d’être accompagnées dans cette recherche d’insertion, la collectivité en a même le devoir », affirment les signataires de cette tribune.

Retrouver les signataires de cette tribune :
Thierry Debrand (Président de la Fapil)
Laurent Desmard (Président de la Fondation Abbé Pierre)
Bernard Devert (Président de Habitat et Humanisme)
Christophe Devys (Président du Collectif ALERTE)
Patrick Doutreligne (Président de l’Uniopss)
Véronique Fayet (Présidente du Secours Catholique)
Louis Gallois (Président de la Fédération des Acteurs de la Solidarité)
Valérie Pelisson-Corieu et Marielle Thuau (Vice-Présidentes de Citoyens et Justice)
Alain Rochon (Président d’APF France Handicap)
Malik Salemkour (Président de la Ligue des Droits de l’Homme)
Hubert Trapet (Président d’Emmaüs France)
Alain Villez (Président des Petits Frères des Pauvres)


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 06/06/2019
FICHE N°99011
Mis à jour le : 06/06/2019
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES (fichiers joints, sites internet...)
Tous Publics :
MOTS CLES
exclusion - pauvreté
imprimer